VIDEO. Des centaines de migrants manifestent dans les rues d'Athènes contre la fermeture des frontières européennes

Plusieurs pays européens ont mis en place des restrictions dans l'accueil des réfugiés.

Voir la vidéo
REUTERS
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Des centaines de migrants ont quitté, vendredi 26 février, le refuge près de l'aéroport d'Athènes (Grèce) dans lequel ils étaient accueillis. Ils se sont rendus dans les rues et avenues de la capitale grecque, avec enfants et bagages, insistant sur le fait qu'ils veulent aller en Allemagne, via la frontière macédonienne.

Les autorités macédoniennes ont fermé depuis lundi leur frontière, notamment aux ressortissants afghans. La Slovénie, l'Autriche, la Macédoine, la Serbie et la Croatie ont décidé de limiter à environ 580 par jour le nombre de migrants autorisés à transiter par leurs territoires. "Nous sommes des humains, ouvrez la frontière", ont-ils protesté.

20 000 migrants bloqués en Grèce

Les autorités grecques ont demandé vendredi aux compagnies maritimes et aux agences de voyages de réduire le transport de réfugiés entre les îles et le continent afin d'endiguer l'afflux de migrants en Europe. Le ministre grec des Transports maritimes, Thodoris Dritsas, a précisé que cette disposition était temporaire et prise en réaction aux renforcements des contrôles imposés par l'Autriche et les pays des Balkans à leurs frontières. Environ 20 000 d'entre eux sotn bloqués sur le territoire grec.

Un réfugié syrien demande l'ouverture de la frontière lors d'une manifestation dans le port de l'Athènes du Pirée, le 26 février 2016.
Un réfugié syrien demande l'ouverture de la frontière lors d'une manifestation dans le port de l'Athènes du Pirée, le 26 février 2016. (THANASSIS STAVRAKIS / AP / SIPA)