VIDEO. Démantèlement du camp de Calais : Cazeneuve dénonce "les contre-vérités" de l'opposition

Le ministre de l'Intérieur était l'invité de France inter, mercredi.


Bernard Cazeneuve : Migrants, terrorisme, hâlte... par franceinter
FRANCE INTER / DAILYMOTION
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Au lendemain de la révélation du plan du gouvernement pour démanteler la "jungle" de Calais, le ministre de l'Intérieur a répondu à l'opposition, mercredi 14 septembre. Répondant, entre autres, à Laurent Wauquiez qui affirme que l'"on va multiplier des Calais partout en France", le ministre français de l'Intérieur a jugé cette attitude "pas responsable".

Une primaire qui "se fait sur la base de surenchères"

"On ne peut pas, alors qu'il y a une situation dramatique à Calais, que les candidats aux primaires ont tous défilé à Calais pour dire qu'il fallait procéder au démantèlement de ce camp (...), créer les conditions de l'impossibilité de cette opération, que l'on a par ailleurs demandée, en convoquant sur ce sujet toutes les contre-vérités possibles et imaginables sous prétexte qu'il y a une primaire", a dénoncé Bernard Cazeneuve (vers 4 minutes).

Il a dénoncé une primaire qui "se fait sur la base de surenchères" et d'arguments "éloignés de la vérité, et qui sont surtout de nature (...) à créer les conditions de tensions inextricables, ce n'est pas responsable".

Bernard Cazeneuve à La Rochelle (Charente-Maritime), le 4 septembre 2016.
Bernard Cazeneuve à La Rochelle (Charente-Maritime), le 4 septembre 2016. (XAVIER LEOTY / AFP)