VIDEO. Au Liban, Angelina Jolie appelle les gouvernements à régler la crise des réfugiés

L'actrice américaine, envoyée spéciale du Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés, a visité mardi un camp de la vallée de la Bekaa, au Liban.

Voir la vidéo
REUTERS

Mis à jour le , publié le

Angelina Jolie exhorte les puissances mondiales à faire des efforts pour mettre fin à la crise des réfugiés et aider les millions de personnes qui ont fui le conflit qui fait rage en Syrie depuis cinq ans. L'actrice américaine, envoyée spéciale du Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), a visité, mardi 15 mars, un camp de réfugiés, en majorité syrienne, installé dans la vallée de la Bekaa, dans l'est du Liban.

"Nous ne pouvons pas gérer le monde uniquement avec l'aide humanitaire"

"Nous ne pouvons pas gérer le monde uniquement avec l'aide humanitaire à la place de la diplomatie et des solutions diplomatiques", a déclaré l'actrice dans le camp boueux de Saadnayel, à environ 15 km de la frontière syrienne. "Nous avons besoin que les gouvernements du monde entier fassent preuve de leadership pour analyser la situation et savoir exactement ce que leur pays peut faire, combien de réfugiés ils peuvent aider, et comment", a-t-elle ajouté devant les journalistes.

Le conflit syrien a tué 250 000 personnes depuis mars 2011, et la moitié de la population syrienne est déplacée, ce qui a conduit à la pire crise de réfugiés en Europe depuis la seconde guerre mondiale. Les discussions sur une solution politique sont en cours à Genève, mais les espoirs de progrès sont modestes. La grande majorité des réfugiés syriens au Liban vivent dans un extrême dénuement, selon le HCR.

Angelina Jolie dans le camp de réfugiés de Zahlé au Liban, le 15 mars 2016
Angelina Jolie dans le camp de réfugiés de Zahlé au Liban, le 15 mars 2016 (BILAL HUSSEIN / AP / SIPA)