Des migrants en détresse tentant de gagner le Royaume-Uni par bateau secourus au large de Sangatte

Quatre migrants se trouvaient à bord de ce canot de pécheur à la dérive. C'est un cinquième passager, retrouvé vivant sur la plage, qui a alerté les secours.

C'est un migrant retrouvé sur une plage de Sangatte (Pas-de-Calais) qui alerté les secours au sujet de ses quatre compagnons à la dérive, samedi 6 février.
C'est un migrant retrouvé sur une plage de Sangatte (Pas-de-Calais) qui alerté les secours au sujet de ses quatre compagnons à la dérive, samedi 6 février. (GOOGLE MAPS)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

"On les a sauvés d'une mort certaine". Des sauveteurs ont évité un drame en mer, samedi 6 février, dans la Manche, au large de Sangatte (Pas-de-Calais), en portant secours à un canot de pécheur à la dérive. A bord, quatre migrants qui tentaient la traversée vers le Royaume-Uni. Tous sont sains et saufs.

Sauvés par la lumière d'un téléphone

C'est un cinquième occupant de l'embarcation qui a donné l'alerte. "Vers 5h30, un migrant se trouvant sur une plage de Sangatte et en état d'hypothermie a demandé l'aide des secours et a indiqué s'être trouvé sur une embarcation avec quatre autres personnes", a expliqué la préfecture du Pas-de-Calais. C'est un joggeur qui avait découvert l'homme sur le sable

Les secours en mer du Pas-de-Calais et les pompiers, aidés par un hélicoptère de l'armée belge "adapté pour la recherche nocturne", ont retrouvé l'embarcation en question vers 7h. C'est la lumière d'un téléphone portable qui a attiré les sauveteurs, ont-ils raconté à nos confrères de France 2.

Les occupants du bateau, un petit canot de pécheur, ont été retrouvés, eux aussi, en état d'hypothermie. D'origine iranienne, et âgés de 30 à 50 ans, ils ont expliqué être partis d'une plage de Dunkerque pour traverser la Manche. Une tentative d'autant plus vouée à l'échec qu'un avis de tempête a été émis par la préfecture maritime concernant ce week-end.

Le bateau dans lequel les cinq migrants ont tenté de traverser la Manche, le 6 février 2016, avant d'être secourus au large de Sangatte (Pas-de-Calais).
Le bateau dans lequel les cinq migrants ont tenté de traverser la Manche, le 6 février 2016, avant d'être secourus au large de Sangatte (Pas-de-Calais). (MARIANNE MAS / FRANCE 2)