UE : la libre circulation des personnes menacée

L'UE est prête à modifier ses règles sur la libre circulation des personnes. Six pays, dont la France, pourraient rétablir les contrôles aux frontières pour trois ans.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Est-ce la fin de l'espace Schengen ? Menace terroriste, pression migratoire, autant de raisons valables selon Bruxelles pour revoir la libre circulation des personnes au sein de l'Union européenne. Le code Schengen, les règles qui régissent l'espace européen sans passeport, va être modifié à la demande de plusieurs pays. Les contrôles aux frontières intérieures seront renforcés et prolongés.

La durée des contrôles prolongée

Six États les ont rétablis pour cause d'afflux massif de migrants depuis 2015 : l'Allemagne, le Danemark, l'Autriche, la Suède, la Norvège et la France, qui invoque le danger terroriste. Après les attentats de Paris, les contrôles à la frontière belge ont été rétablis. l'autorisation accordée expire fin octobre pour Paris, le 11 novembre pour les autres capitales. La période maximale autorisée passera de six à douze mois. Elle pourra être étendue jusqu'à trois ans maximum. Mais la Commission européenne insiste. Les contrôles doivent rester l'exception en cas de menaces graves : trouble à l'ordre public ou sécurité du pays.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'Europe réussira-t-elle à sortir de l\'ornière?
L'Europe réussira-t-elle à sortir de l'ornière? (BRUNO LEVESQUE / MAXPPP)