"Renvoyer les migrants vers la Libye, c'est renvoyer les victimes vers leurs bourreaux"

Jean-Yves Abecassis, porte-parole de SOS Méditerranée, est l'invité du Grand Soir 3 ce lundi 4 septembre.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le bateau affrété par SOS Méditerranée, l'Aquarius, "a accueilli en deux ans 22 427 personnes", affirme Jean-Yves Abecassis qui s'exprime dans le Grand Soir 3 ce lundi en direct depuis Marseille.

"11 000 euros par jour"

La France veut mettre en place des centres de sélection des migrants en Libye. "La Libye est un pays dans lequel, d'après les rescapés accueillis par SOS Méditerranée, les migrants sont enlevés, détenus contre leur gré, mis au travail forcé, torturés contre rançon, violés à grande échelle. Renvoyer les migrants vers la Libye, c'est renvoyer les victimes vers leurs bourreaux", commente le porte-parole de l'association.

"Cette année, les moyens disponibles pour sauver des migrants se raréfient et nous redoutons de nouveaux drames cet hiver", prévient Jean-Yves Abecassis. Et de préciser : "Le coût de gestion de l'Aquarius est de 11 000 euros par jour. Ce sont uniquement les citoyens européens qui font vivre cette opération par leur don".

Le JT
Les autres sujets du JT
L’Aquarius, affrété par l’ONG SOS Méditerranée et Médecins Sans Frontières, le 11 août 2017.
L’Aquarius, affrété par l’ONG SOS Méditerranée et Médecins Sans Frontières, le 11 août 2017. (ANGELOS TZORTZINIS / AFP)