"Ne venez pas en Europe" : le président du Conseil européen lance un appel aux migrants économiques

Donald Tusk s'est exprimé à l'issue d'un entretien avec Alexis Tsipras, le Premier ministre grec, à Athènes.

Donald Tusk, président du Conseil de l'Europe, lors d'une conférence de presse à Zagreb (Croatie), le 2 mars 2016.
Donald Tusk, président du Conseil de l'Europe, lors d'une conférence de presse à Zagreb (Croatie), le 2 mars 2016. (AFP)

Mis à jour le , publié le

C'est un message qui avait rarement été envoyé aussi clairement. "Ne venez pas en Europe", a lancé le président du Conseil européen, Donald Tusk, à destination des migrants économiques, jeudi 3 mars. Il s'est exprimé à l'issue d'un entretien à Athènes avec Alexis Tsipras, le Premier ministre grec, sur la question de l'accueil des migrants"Je veux lancer un appel à tous les migrants économiques illégaux potentiels, d'où que vous soyez. Ne venez pas en Europe. Ne croyez pas les passeurs. Ne risquez pas vos vies et votre argent. Tout cela ne servira à rien", a déclaré Donald Tusk.

Donald Tusk critique la fermeture des frontières

Donald Tusk a aussi critiqué les "décisions unilatérales" de certains Etats membres qui ont imposé, ces dernières semaines, des restrictions sur le nombre de migrants autorisés à entrer sur leur territoire. "Même si elles sont compréhensibles dans un contexte national", ces mesures "portent atteinte à l'esprit européen de solidarité", a estimé le Polonais. Quelque 10 000 personnes sont toujours bloquées par la Macédoine à sa frontière avec la Grèce. Mercredi, l'Union européenne a proposé une aide de 700 millions d'euros pour aider ses Etats membres qui, comme la Grèce, sont en première ligne face à l'afflux de migrants.