Migrants : un "mijeur" qu'est-ce que c'est ?

Des jeunes migrants isolés venus en France sans papiers et sans possibilité de prouver leur âge se retrouvent souvent dans de grandes difficultés.

Voir la vidéo
Franceinfo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Le jeune n'est ni majeur, ni mineur. C'est un mineur isolé étranger qui est venu se réfugier en France. Il arrive ici et doit prouver sa minorité, son isolement mais il n'a pas les moyens, tant de papiers d'identité, de naissance ou physiquement, de le prouver et il est donc refusé ", explique une jeune femme la situation des migrants appelés "mijeurs".  

85% de refus à Paris

Mohamed, 16 ans, sans-abri est hébergé dans un hôtel. Sa minorité n'a pas été reconnue. Il n'a plus de droits ni de protection. "C'est des jeunes qui arrivent et qui sont perdus en France", explique une femme.

"Ils ne parlent pas la langue parfois, débarquent dans des administrations qu'ils ne comprennent pas, dans des systèmes juridiques qu'ils ne comprennent pas et il n'y a aucune solution d'hébergement, d'alimentation et de soins de santé", confie-t-elle. La reconnaissance de minorité se décide lors d'un entretien. A Paris, il y a 85% de refus.  

 

Un migrant soudanais circule dans les rues de Préfailles (Loire-Atlantique), quelques jours après son arrivée, en novembre 2011, dans un centre d\'accueil et d\'orientation pour mineurs isolés.
Un migrant soudanais circule dans les rues de Préfailles (Loire-Atlantique), quelques jours après son arrivée, en novembre 2011, dans un centre d'accueil et d'orientation pour mineurs isolés. (MAXPPP)