VIDEO. La marche éprouvante des migrants pour passer en Macédoine

Au moins un millier de migrants ont tenté, lundi 14 mars, de passer de Grèce en Macédoine. Près de 12 000 réfugiés attendent en vain dans le camp d'Idomeni.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

Avancer inexorablement. Des centaines de migrants marchent envers et contre tout ces derniers jours vers la frontière macédonienne. Après être restés bloqués côté grec pendant une semaine, on leur a parlé d'une autre route possible de l'autre côté d'une rivière. Une brèche afin de se rendre au bout du mur de barbelés érigé par la Macédoine, avec l'espoir de pouvoir le contourner. Mais les récentes pluies ont fait monter les eaux, et les angoisses.

Trois migrants morts noyés

Pour près d'un millier de migrants, c'est une épreuve de plus vers ce qu'ils croient être un eldorado. "Ce matin, la police de Macédoine n'a pas voulu nous ouvrir la frontière. Tous ces gens veulent aller en Allemagne", explique un jeune migrant. Mais l'espoir est de courte durée.

L'armée macédonienne a finalement stoppé leur progression. Une traversée plus périlleuse qu'elle n'y paraît : trois migrants, dont deux femmes, sont morts noyés. Ce lundi 14 mars au soir, dans la ville frontière grecque d'Idoméni, 12 000 migrants sont toujours bloqués dans des conditions très difficiles.  

Le JT
Les autres sujets du JT
La vie quotidienne des migrants est rythmée par la queue qu'il doivent faire pour obtenir de la nourriture, du bois ou encore un thé après la forte pluie qui s'est abattue sur le campe d'Idomeni le 9 mars 2016.
La vie quotidienne des migrants est rythmée par la queue qu'il doivent faire pour obtenir de la nourriture, du bois ou encore un thé après la forte pluie qui s'est abattue sur le campe d'Idomeni le 9 mars 2016. (ZOLTAN BALOGH / MTI)