Migrants : l'Union européenne demande des comptes à la Turquie

Ces dernières semaines, le flux des migrants n'a presque pas diminué, malgré l'aide financière octroyée par Bruxelles à Ankara. La Turquie se défend.

Voir la vidéo

Mis à jour le , publié le

Le ton monte entre l'Union européenne et la Turquie. Selon l'Europe, les promesses de l'accord avec la Turquie sur la question des migrants ne sont pas respectées. "Les chiffres parlent d'eux-mêmes. Entre 2 000 et 3 000 personnes continuent de débarquer chaque jour sur les côtes grecques en provenance de Turquie. Certes, c'est moins qu'à l'automne, mais c'est encore beaucoup trop selon le vice-président de la Commission qui est allé le dire hier à Ankara", explique depuis Bruxelles Valéry Lerouge.

Trois milliards d'euros octroyés à Ankara

L'Europe a débloqué trois milliards d'euros pour que les Turcs tentent de retenir les deux millions de Syriens qui attendent sur leurs terres. Le gouvernement de Recep Tayyip Erdogan se défend de ne pas respecter cet accord. "Il promet notamment d'augmenter le nombre de permis de travail aux réfugiés. Mais ça ne se fait pas d'un claquement de doigts", conclut le correspondant de France 2.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, lors d'une conférence de presse à Doha (Qatar), le 2 décembre 2015.
Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, lors d'une conférence de presse à Doha (Qatar), le 2 décembre 2015. (EVRIM AYDIN / ANADOLU AGENCY / AFP)