Migrants : l'Italie demande désespérément de l'aide

Une réunion d'urgence sur la crise des migrants a eu lieu ce dimanche 2 juillet à Paris. L'Italie n'arrive plus à faire face à l'arrivée des migrants.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Dans le port de Salerne (Italie), un navire espagnol s'apprête à débarquer 1 200 migrants sur le sol italien. Plus au sud du pays, un bateau britannique accoste avec 400 naufragés, dont beaucoup de blessés par balle. Depuis dix jours, c'est la même scène dans tous les ports italiens. Des milliers d'hommes, de femmes et d'enfants sont sauvés en mer par des équipages allemands, français ou espagnols. Cette année, l'Italie a déjà accueilli 83 360 migrants, près de 20% de plus que l'an dernier.

Des arrivées à Barcelone ou Marseille ?

Submergée, l'Italie menace de fermer ses ports aux bateaux étrangers remplis de migrants. Les centres d'accueil du pays sont bondés. Mais c'est en pleine mer que la situation est la plus critique. Les secours n'arrivent plus à faire face à l'urgence. L'Italie reçoit la quasi-totalité des migrants partis de Libye. Ils viennent de Guinée, de Côte d'Ivoire, du Nigeria, d'Égypte, de Somalie, d'Érythrée et du Soudan. Rome souhaiterait que des navires de sauvetage accostent à Barcelone ou Marseille. Il est peu probable qu'elle obtienne gain de cause.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants arrivent au port de Salerne (Italie), vendredi 26 mai 2017, après avoir été secourus par l\'ONG SOS Mediterranee.
Des migrants arrivent au port de Salerne (Italie), vendredi 26 mai 2017, après avoir été secourus par l'ONG SOS Mediterranee. (PAOLO MANZO / NURPHOTO)