Migrants : l'Allemagne a enregistré moins de demandeurs d'asile en février qu'en janvier

Le nombre de demandeurs d'asile s'est élevé à 61 428 en février, contre 91671 le mois précédent.

Des demandeurs d'asile suivent un cours d'éducation civique à Munich, en Allemagne, le 24 février 2016.
Des demandeurs d'asile suivent un cours d'éducation civique à Munich, en Allemagne, le 24 février 2016. (CHRISTOF STACHE / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le nombre de demandeurs d'asile en Allemagne a baissé d'environ un tiers en février, par rapport au mois de janvier. Berlin a comptabilisé les arrivées de 61 428 migrants comptant déposer un dossier en février, contre 91 671 le mois précédent, rapporte le ministère allemand de l'Intérieur, mardi 8 mars.

Les Syriens sont les plus nombreux parmi ces nouveaux arrivants : 24 612 migrants de cette nationalité ont passé la frontière allemande en février. Viennent ensuite les Irakiens (12 355 arrivées) et les Afghans (12 121 arrivées), selon les chiffres du système Easy, qui enregistre les migrants comptant déposer une demande d'asile.

Le nombre de demandes en hausse par rapport à 2015

Ces chiffres sont toutefois à prendre avec prudence. La base de données Easy peut compter des doublons et des manquements, car le système ne comptabilise pas les demandes d'asile effectivement déposées. Certains migrants qui sont enregistrés dans cette base de données continuent finalement leur trajet vers le nord de l'Europe ou ne déposent jamais de dossier. Berlin a ainsi admis avoir perdu la trace de 130 000 migrants ayant passé sa frontière.

Le ministère de l'Intérieur a par ailleurs indiqué que le nombre de demandes d'asile effectivement traitées était en forte augmentation par rapport à l'année précédente. L'Office fédéral des migrations et des réfugiés a ainsi traité 51 528 dossiers en février 2016, soit une hausse de 193,1% par rapport à février 2015. Sur toutes ces demandes, 33 516 ont obtenu le statut de réfugié. Quelque 370 000 dossiers étaient toutefois en suspens fin 2015.