Migrants : ils se convertissent au christianisme après leur arrivée en Europe

Renier l'islam, c'est renier une partie de leur histoire, mais ces réfugiés semblent décidés à changer de religion pour s'intégrer en Allemagne.

Voir la vidéo
France 2

Mis à jour le , publié le

Dans son église de la Sainte-Trinité, à Berlin, le pasteur Martens ne sait plus trop où donner de la tête. Il doit pousser les murs, aménager les locaux pour accueillir tous ces réfugiés. Ici, un groupe apprend l'allemand, mais la plupart des membres de l'assistance vient d'abord pour apprendre la religion chrétienne.

Avoir de meilleures chances d'obtenir l'asile

On trouve ici une majorité d'Iraniens, des Afghans, quelques Syriens. Ils étaient musulmans, ils suivent désormais une formation sur la Bible, les fondamentaux du christianisme. Certains ne veulent pas apparaître à l'image. Dans leur pays la conversion peut être punie de mort et leur famille menacée. Renier l'islam, c'est renier une partie de leur histoire. Une démarche que beaucoup ont entamée avant même d'arriver en Allemagne.

En se convertissant, ces réfugiés pensent-ils avoir de meilleures chances d'obtenir l'asile ? Le pasteur sait qu'il y a peu de chance qu'un chrétien converti soit renvoyé dans un pays où il risque la mort. Le baptême peut donc aider à obtenir l'asile, même si cela ne suffit pas. Mais les refus de baptême sont rares, à peine un sur dix selon le pasteur, qui dit vérifier que les conversions sont sincère.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants attendent à la frontière serbo-hongroise le 16 septembre 2015.
Des migrants attendent à la frontière serbo-hongroise le 16 septembre 2015. (ELISE LAMBERT/FRANCETV INFO)