Migrants : Eurotunnel inonde ses terrains pour empêcher les intrusions

Près de 650 hectares ont été immergés pour faire barrage aux migrants et les empêcher de rallier le Royaume-Uni par le tunnel sous la Manche. 

Deux migrants sur le site d'Eurotunnels à Coquelles (Pas-de-Calais), le 29 juillet 2015. 
Deux migrants sur le site d'Eurotunnels à Coquelles (Pas-de-Calais), le 29 juillet 2015.  (MAXPPP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La mesure est radicale. Pour faire obstacle aux migrants et les empêcher de pénétrer sur son site de Coquelles (Pas-de-Calais), la société Eurotunnel a inondé une partie de ses terrains. La société privée franco-britannique a confirmé cette information révélée par La Voix du Nord, mercredi 13 janvier.

"Dans les moyens de protection du site, il y a des clôtures de haute sûreté, des barrières infrarouges, des caméras et aussi le traitement des abords, à savoir les zones marécageuses et le déboisement. Des terrains ont été récemment inondés pour sécuriser le site, qui fait 650 hectares", a ainsi expliqué une porte-parole d'Eurotunnel.

Des zones qui font "partie du plan"

Le site du tunnel sous la Manche est en effet construit sur des terrains marécageux qui sont équipés de système d'irrigation et "le fait d'utiliser les zones marécageuses fait partie du plan" pour sécuriser l'entrée du tunnel, a-t-elle ajouté, précisant que les travaux ont été réalisés "en concertation avec les autorités".

En 2015, le trafic ferroviaire transmanche a été à maintes reprises perturbé par des intrusions de migrants, qui tentaient de grimper dans des navettes de ferroutage traversant la Manche. Une dizaine de migrants sont morts sur le site, le plus souvent percutés ou électrocutés en tentant de rallier le Royaume-Uni.