Macédoine-Hongrie : des réfugiés maltraités ?

En Macédoine ou en Hongrie, les réfugiés sont frappés, molestés ou maltraités à leur arrivée. Une équipe de France 2 a pu le constater.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

L'accueil des migrants en Europe se déroule plus ou moins bien selon les pays. Ils sont des milliers chaque jour à se présenter à la frontière entre la Grèce et la Macédoine. Après une nuit passée dans des conditions très précaires dans un campement improvisé, ils tentent de passer près de la ville d'Idomeni. Hier, jeudi 10 septembre, des policiers macédoniens complètement débordés les ont reçus à coups de matraque. L'incident est bref, mais très violent.

Un rappel à l'ordre

Tous ces réfugiés traversent ensuite la Macédoine et la Serbie en bus, en train ou le plus souvent à pied. Ils doivent se débrouiller seuls. Ils se dépêchent avant que les autorités hongroises aient fini de construire le mur de barbelés entre la Serbie et la Hongrie.

À la frontière, les réfugiés se retrouvent le plus souvent dans un grand camp dans la ville de Roszke. Ils sont plusieurs centaines dans ce camp. À l'intérieur, les réfugiés sont traités presque comme des prisonniers. Ces derniers jours, le haut-commissariat aux réfugiés a rappelé à l'ordre fermement la Hongrie en lui demandant d'améliorer les conditions de traitement des réfugiés.

Le JT
Les autres sujets du JT