La Suède veut expulser jusqu'à 80 000 migrants

Le gouvernement compte organiser le retour dans leur pays de ces migrants, dont la demande d'asile a été ou sera rejetée.

La police encadre l'arrivée de migrants à la gare de Malmö, en Suède, le 19 novembre 2015.
La police encadre l'arrivée de migrants à la gare de Malmö, en Suède, le 19 novembre 2015. (JOHAN NILSSON / TT NEWS AGENCY / AFP)

Mis à jour le , publié le

La Suède prévoit d'expulser jusqu'à 80 000 migrants dont la demande d'asile a été ou sera rejetée, a déclaré le ministre de l'Intérieur Anders Ygeman, mercredi 27 janvier. En 2015, 163 000 réfugiés ont déposé une demande d'asile dans le pays. Quelque 55% des 58 000 dossiers traités par l'office suédois ont été acceptés.

Des expulsions étalées sur plusieurs années

"On parle de 60 000 personnes, mais cela peut monter à 80 000", a indiqué Anders Ygeman au quotidien financier Dagens Industri et à la télévision publique SVT. Le gouvernement a demandé à la police et à l'Office des migrations d'organiser ces retours.

Les expulsions s'effectuent habituellement sur des vols commerciaux, mais, compte tenu des nombres évoqués, "nous allons devoir utiliser plus d'avions charters" spécialement affrétés, a estimé le ministre suédois. Les expulsions s'étaleront sur plusieurs années.