La consule honoraire de France à Bodrum suspendue

Après les révélations de France 2, le ministère des Affaires étrangères a décidé de suspendre la représentante de la France à Bodrum.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Vendredi 11 septembre, dans le journal de 20 heures, une équipe de France 2 révélait que la consule honoraire de France à Bodrum participait à la vente de bateaux de pneumatiques qui servent aux migrants. Après cette révélation, le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a décidé de la suspendre.

Jusqu'à hier soir encore, la gérante de l'enseigne, installée en périphérie de Bodrum, était la représentante de la France dans cette ville balnéaire de Turquie.

Des faits graves

Deux heures après la diffusion au journal de 20 heures du reportage, le ministre des Affaires étrangères annonce la suspension immédiate de cette consule honoraire. "Les faits sont graves, inacceptables pour un consul honoraire. La lutte contre le trafic de migrants clandestin est une priorité pour la France, nous ne pouvons pas accepter les déclarations faites hier soir à votre journaliste", explique Romain Nadal, porte-parole du ministère.

Les consuls honoraires sont bénévoles. Ces résidents permanents sont là pour guider les Français de passage en cas de besoin. Ils sont en général autorisés à exercer une activité parallèle, comme ici à Bodrum. La France en compte 520 à travers le monde.

Le JT
Les autres sujets du JT
La devanture d\'un grand magasin appartenant à la consule de France à Bodrum (Turquie), filmée par France 2 dans un reportage diffusé le 11 septembre 2015.
La devanture d'un grand magasin appartenant à la consule de France à Bodrum (Turquie), filmée par France 2 dans un reportage diffusé le 11 septembre 2015. ( FRANCE 2)