L'Allemagne a recruté 8 500 enseignants pour apprendre l'allemand aux réfugiés

Selon le président d'un syndicat d'enseignants, il en faudrait 20 000 pour faire face à l'afflux de migrants dans le pays.

Une enseignante donne une leçon d'allemand dans une classe d'accueil pour des migrants à Berlin (Allemagne), le 11 septembre 2015.
Une enseignante donne une leçon d'allemand dans une classe d'accueil pour des migrants à Berlin (Allemagne), le 11 septembre 2015. (FABRIZIO BENSCH / REUTERS)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Depuis plusieurs années, le nombre d'élèves reculait outre-Rhin. Mais quelque 196 000 enfants fuyant la guerre ou la pauvreté ont rejoint récemment le système scolaire allemand, nécessitant la mise en place de 8 264 "classes spéciales", affirme Die Welt (en allemand), lundi 28 décembre. Pour faire face, selon le journal, environ 8 500 enseignants ont été recrutés pour leur apprendre l'allemand.

Un "défi" pour les écoles

Le calcul de Die Welt ne tient pas compte des enfants directement intégrés dans les classes communes, certains Länder (régions) comme la Sarre n'offrant pas de classes spécifiques aux non-germanophones. Or la conférence des ministères de la Culture (KMK), instance regroupant les responsables de l'Education de tous les Länder, évalue à 325 000 le nombre de réfugiés d'âge scolaire pour la seule année 2015.

"Les écoles et l'administration scolaire n'ont jamais été confrontées à un tel défi, réagit la présidente de la KMK, la conservatrice Brunhild Kurth. Il faut accepter que cette situation exceptionnelle devienne la norme pour une longue période." Selon le président du syndicat d'enseignants DPhV, Heinz-Peter Meidinger, l'Allemagne aurait besoin de 20 000 enseignants supplémentaires pour faire face.