Italie/Autriche : clash autour des migrants

Des milliers de migrants arrivent en Italie, créant des tensions avec les pays voisins. L'ambassadeur d'Autriche est convoqué par le gouvernement italien.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

À la frontière entre l'Autriche et l'Italie, au col du Brenner, des soldats autrichiens sont en poste depuis ce mardi 4 juillet. Une présence révélatrice des tensions entre les deux pays. Le col du Brenner est un axe de plus en plus emprunté par les migrants qui cherchent à rejoindre le nord de l'Europe. Pour le gouvernement autrichien, la situation est devenue intolérable.

L'extrême-droite en profite

Les craintes autrichiennes sont fondées. En 2017, 100 000 migrants ont déjà traversé la Méditerranée. La plupart d'entre eux ont rejoint l'Italie. Submergée, elle ne peut plus faire face. Mais à l'exaspération italienne, l'Autriche répond qu'elle a aussi versé sa part à l'accueil des migrants avec en 2015 90 000 demandeurs d'asile, soit 1% de sa population. Une arrivée massive qui a permis à l'extrême-droite autrichienne de prospérer alors que des législatives ont lieu en octobre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants entre Vintimille (Italie) et Menton (Alpes-Maritimes), en octobre 2016.
Des migrants entre Vintimille (Italie) et Menton (Alpes-Maritimes), en octobre 2016. (MAXPPP)