Gulwali Passarlay : l'incroyable parcours d'un enfant afghan

Il rêvait de Grande-Bretagne. Il a quitté l'Afghanistan, traversé l'Europe, échappé aux passeurs, et a atteint son objectif. Aujourd'hui, il est devenu un modèle pour les autres réfugiés.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

La "jungle" de Calais est un passage obligé pour les réfugiés qui rêvent d'Angleterre. Il y a 9 ans, Gulwali Passarlay a vécu dans ces campements de fortune. Aujourd'hui, il y revient pour rencontrer les plus jeunes. Lorsque son père est mort sous les bombes américaines, Gulwali Passarlay se voit rattraper par le code d'honneur afghan : les talibans lui demandent de venger son père. Pour le protéger, sa mère l'envoie en Europe et le confie à des passeurs. Il a alors 11 ans. En une année, il parcourt 20 000 km et traverse 10 pays. Le mois qu'il passe à Calais est son pire souvenir. "Quand j'étais ici, les jours ressemblaient à des semaines, et les semaines à des mois. Chaque nuit, je priais pour retourner chez moi, pour avoir un peu chaud et avoir un toit au-dessus de la tête. Et maintenant, il y a des soirs où je n'arrive pas à dormir parce que je pense à tous ceux qui sont là", confie-t-il à France 3.

Une nouvelle vie 

Pour passer en Angleterre, Gulwali Passarlay a réussi à monter dans un camion de bananes. Il est alors arrivé à Bolton, dans la banlieue de Manchester. Mineur isolé, les services sociaux britanniques l'ont alors pris en charge en le plaçant dans une famille d'accueil. Les premières semaines sont très difficiles : nouvelle culture, nouvelle langue, nouvelle famille... Mais avec Sean, son père d'accueil, la complicité s'installe vite. Gulwali Passarlay entre ensuite dans une école multiculturelle. Aujourd'hui, Gulwali Passarlay est jeune ambassadeur pour les réfugiés et donne régulièrement des conférences. Il est actuellement en dernière année de sciences politiques à l'université de Manchester et rêve de travailler pour les Nations Unies ou pour le Parlement britannique, avant de repartir chez lui en Afghanistan où il espère devenir président.

Le JT
Les autres sujets du JT