Grande-Synthe : quelles solutions après l'incendie du camp ?

Le camp d'accueil de migrants de Grande-Synthe dans le Nord, ravagé la nuit dernière par un incendie, ne sera pas reconstruit. Le point avec France 3.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le camp de migrants de Grande-Synthe (Nord) a été ravagé dans la nuit de lundi à mardi par un incendie. Seuls quelques chalets de bois restent encore debout sur les 300 que comptait le camp. Tout le site a été évacué, de nombreux migrants errent dans les rues à la recherche d'un nouvel abri. L'incendie s'est déclaré peu avant 20 heures hier soir, après une rixe entre Afghans et Kurdes. Le feu s'est vite propagé avec des flammes de plusieurs mètres de haut.

Trouver une solution durable

Les autorités ont réquisitionné trois gymnases pour abriter les migrants, 500 seulement y ont trouvé refuge. Le millier d'autres qui vivait à Grande-Synthe s'est évaporé dans la nature. L'urgence maintenant est de trouver une solution durable pour tous. Les ministres de l'Intérieur et du Logement se sont rendus sur place et ont annoncé qu'il n'y aurait pas de reconstruction du camp. De nombreux migrants devraient être envoyés très rapidement dans les centres d'accueil créés après le démantèlement de la "jungle" de Calais.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le camp de migrants de Grande-Synthe a été détruit par un incendie lundi 10 avril 2017. 
Le camp de migrants de Grande-Synthe a été détruit par un incendie lundi 10 avril 2017.  (PHILIPPE HUGUEN / AFP)