Fermeture des frontières en Belgique : comment réagissent les frontaliers ?

La Belgique refuse de voir arriver en nombre les migrants de Calais. Mardi, elle a annoncé la fermeture des frontières avec la France. 

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Mardi 23 février, la Belgique a annoncé la fermeture de ses frontières avec la France. Depuis lundi, une patrouille de police stationne au point de passage franco-belge. Les fonctionnaires contrôlent systématiquement chaque véhicule. 250 policiers ont ainsi été déployés sur les axes de passage qui sont proches de la côte. L'objectif est de rechercher des migrants en provenance de la jungle de Calais, qui voudraient tenter leur chance sur la côte belge.  

Des contrôles inefficaces ?

Les autres cibles des contrôles sont les bus qui font la navette entre le Nord et la Belgique. Mais à la frontière il y a aussi des dunes, des chemins, des champs qui ne sont pas contrôlés. Un commerçant frontalier dénonce du coup l'efficacité de ces contrôles uniquement routiers. Ils seront maintenus tant que nécessaire a expliqué le ministre de l'Intérieur belge.
 
Le JT
Les autres sujets du JT