Eurozapping : l'Espagne échappe à de nouveaux attentats, Dali sans descendance

Petite sélection de l'actualité diffusée sur les chaînes européennes de télévision ce mercredi 6 septembre.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

L'Espagne démantèle une cellule jihadiste. Un Espagnol a été arrêté à Melilla et cinq Marocains dans leur pays. Le groupe terroriste préparait des attaques d'envergure en Espagne. Ce coup de filet est le premier depuis les attentats en Catalogne il y a trois semaines qui ont fait 16 morts et 120 blessés.

La Hongrie devra accepter les quotas de migrants. Viktor Orban en avait fait un casus belli. Pas question pour lui d'accueillir de migrants supplémentaires sur son sol pour soulager l'Italie ou la Grèce. La Cour européenne de justice vient de le débouter. La Hongrie s'apprête à ériger un mur symbolique contre ses partenaires européens.

Fumée dangereuse en Italie ?

Un incendie dans une usine chimique en Italie. Le panache de fumée est visible à des kilomètres à la ronde près de Milan. Le feu s'est propagé dans l'entreprise chargée de retraiter des produits dangereux. Les usines aux alentours ont été évacuées. Les autorités redoutent des émanations de dioxyde. Les écoles sont fermées et les habitants sont invités à rester chez eux.

Salvador Dali n'a pas de descendance cachée. Pilar Abel croyait que l'artiste était son père. Après onze ans de bataille judiciaire, le corps du peintre a été exhumé. L’ADN a parlé et ses illusions se sont effondrées. Une nouvelle qu'elle a juré de prendre avec philosophie. La Fondation Dali à Madrid est soulagée. Elle n'aura pas à partager l'immense fortune et la collection que le peintre lui a laissées.

Le JT
Les autres sujets du JT
La tombe de Salvador Dali située dans la crypte sous le Théâtre-Musée Dali de Figueras (Espagne), le 18 juillet 2017.
La tombe de Salvador Dali située dans la crypte sous le Théâtre-Musée Dali de Figueras (Espagne), le 18 juillet 2017. (LLUIS GENE / AFP)