EN IMAGES. Que trouve-t-on dans les sacs des réfugiés ?

Le photographe Tyler Jump a pris une série de photos dans un camp de migrants de Lesbos, en Grèce, pour l'association humanitaire International Rescue Committee.

Ils n'ont rien pu prendre avec eux, ou presque. Tout tient dans ce "presque". Que contiennent les sacs de ceux qui fuient leur pays ? L'association humanitaire International Rescue Committee a publié un photoreportage consacré aux réfugiés d'un centre d'accueil de Lesbos (Grèce). Cette île, totalement dépassée par l'afflux de migrants, abritait quelque 20 000 candidats à l'exil, mardi 8 septembre.

Les clichés pris par le photographe Tyler Jump montrent les bagages très restreints qu'emmènent avec eux les migrants : quelques vêtements, des médicaments, un peu de nourriture parfois, un téléphone portable. Mais aussi des cadeaux ou des souvenirs du pays et des amis laissés derrière eux.

1|10
Omran (prénom changé), 6 ans, brandit fièrement son sac. Il est en route vers l'Allemagne avec sa famille. Comme ses parents savaient qu'ils allaient devoir traverser des forêts pour éviter d'être repérés, ils ont pris avec eux des bandages et pansements pour soigner les coupures et les égratignures. TYLER JUMP/ INTERNATIONAL RESCUE COMMITTEE
2|10
Dans le sac à dos d'écolier d'Omran : un pantalon, un tee-shirt, des marshmallows (ses friandises favorites). Il y a aussi quelques produits pour rester propre : dentifrice, savon... Et une seringue, en cas de besoin. TYLER JUMP/ INTERNATIONAL RESCUE COMMITTEE
3|10
Cette famille a tout perdu. Ses membres ont quitté la Syrie avec deux sacoches chacun. Pendant leur trajet entre la Turquie et la Grèce, le bateau a commencé à couler. Il y avait à bord sept femmes, quatre hommes et vingt enfants. Ils n'ont réussi à garder qu'un sac. TYLER JUMP/ INTERNATIONAL RESCUE COMMITTEE
4|10
Voilà tout ce qu'il reste à une famille syrienne après une périlleuse traversée en bateau : des chaussures d'enfant, un tee-shirt, un jean, des médicaments, un peigne, une couche, deux petites boîtes de lait, des biscuits, des documents personnels et de l'argent. TYLER JUMP/ INTERNATIONAL RESCUE COMMITTEE
5|10
Avec son mari et sa fille de 10 mois, Aboessa (son prénom a été changé), 20 ans, s'est enfuie de Yarmouk (Syrie). Le groupe Etat islamique a pris en grande partie le contrôle de ce camp de réfugiés palestiniens situé dans la banlieue de Damas, en avril 2015. TYLER JUMP/ INTERNATIONAL RESCUE COMMITTER
6|10
Dans le sac d'Aboessa, il y a un petit chapeau rose pour sa fille, une paire de chaussettes pour enfant, un bandeau jaune, des médicaments – dont des antibiotiques –, des gouttes pour les yeux, un petit pot de compote, des produits d'hygiène, dont du dentifrice et une crème de protection solaire. Il y a aussi un chargeur de téléphone et un porte-monnaie contenant une photo d'identité et de l'argent. TYLER JUMP/ INTERNATIONAL RESCUE COMMITTEE
7|10
Iqbal, 17 ans, vient du nord de l'Afghanistan, avec un seul bagage. L'adolescent a parcouru des milliers de kilomètres pour fuir la province en guerre de Kunduz, où les combats font rage entre les talibans, l'armée et les milices. Il est passé par l'Iran, puis la Turquie. Parvenu à Lesbos (Grèce), il ne sait pas où aller. Il est en contact avec un ami qui a déjà fait le voyage jusqu'en Allemagne et il a un frère étudiant en Floride (Etats-Unis). TYLER JUMP/INTERNATIONAL REFUGEE COMMITTE
8|10
Dans le sac d'Iqbal : un pantalon, une chemise, une paire de chaussures et une paire de chaussettes, du shampoing, du gel, une brosse à dents et du dentifrice, une crème blanchissante, un coupe-ongles, un peigne, des pansements, 100 dollars, 130 livres turques, un téléphone portable, un chargeur, et des cartes SIM d'Afghanistan, d'Iran et de Turquie. TYLER JUMP / INTERNATIONAL RESCUE COMMITTEE
9|10
Nour est un artiste, qui peignait et jouait de la guitare depuis sept ans en Syrie. Il a pris, avant de quitter le pays, ce qui lui tenait le plus à cœur. TYLER JUMP/ INTERNATIONAL RESCUE COMMITTEE
10|10
Dans le sac de Nour : un rosaire (donné par un ami), une montre (qui s'est cassée pendant le voyage, et qui lui avait été donnée par sa petite amie), deux bracelets, tous deux offerts par des amis, deux médiators pour sa guitare, un téléphone, une pièce d'identité, un petit drapeau syrien, un porte-bonheur palestinien. TYLER JUMP/ INTERNATIONAL RESCUE COMMITTEE