DIRECT. Au moins quatre blessés dans des affrontements dans le camp de migrants de Grande-Synthe

Selon des sources sur place, notamment humanitaires, les heurts opposeraient des bandes de passeurs rivales. 

Des tentes dans le camp de migrants de Grande-Synthe (Nord), près de Dunkerque, le 20 janvier 2016. 
Des tentes dans le camp de migrants de Grande-Synthe (Nord), près de Dunkerque, le 20 janvier 2016.  (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Mis à jour le , publié le

Ce qu'il faut savoir

Une bagarre entre passeurs serait à l'origine des incidents, selon une source humanitaire. Au moins quatre migrants du camp de Grande-Synthe (Nord), près de Dunkerque, ont été blessés mardi 26 janvier après-midi, selon les informations de l'AFP. Le camp de Grande-Synthe, occupé majoritairement par des migrants kurdes, regroupe aujourd'hui environ 3 000 personnes.

 Au moins quatre blessés transportés à l'hôpital. Deux d'entre eux ont été blessés par balle, un par arme blanche et un quatrième par un coup de bâton, selon le procureur de la République, Eric Fouard.

Une rixe entre passeurs rivaux. A l'origine de la rixe, des sources concordantes citées par l'AFP font état d'une dispute entre bandes rivales de passeurs. 

Les forces de l'ordre sont sur place. De nombreux policiers et gendarmes se sont regroupés aux abords du camp en début de soirée, selon la préfecture. Les riverains ont été priés de rester chez eux. Les forces de l'ordre inspectent le camp, à la recherche d'armes et de suspects.

Le live

Suivez le live et réagissez en direct
#GRANDE-SYNTHE