Crise des migrants : l'Union européenne face à la Turquie

Deux pays sont en première ligne dans cette crise. La Grèce et la Turquie. Trois millions de réfugiés sont déjà sur le sol turc.

Voir la vidéo
France 3

Mis à jour le , publié le

Ce lundi 7 mars, les pays européens se réunissent à Bruxelles pour trouver des solutions à la crise des migrants. Deux pays sont particulièrement touchés.  La Grèce et la Turquie. Trois millions de réfugiés sont déjà sur le sol turc. Un  nombre très important qui donne à la Turquie une position particulière pour négocier. "La Turquie est en position de force et fait monter les enchères. Le président Erdogan exige plus d'argent pour aider les réfugiés sur son sol. Six milliards d'euros au lieu de trois", explique le journaliste Pascal Verdeau. 

Adhésion à l'UE

Ankara souhaite aussi accélérer l'octroi de visas pour les citoyens turcs qui voyagent en Europe. Enfin les Turcs demandent l'ouverture de nouveaux chapitres de négociation pour leur adhésion à l'Europe. Des demandes qui crispent des pays européens dos au mur.

Le JT
Les autres sujets du JT