VIDEO. Avec l'entrée en vigueur de l'accord UE-Turquie, la situation pour les migrants est confuse à Lesbos

L'accord prévoit notamment la reconduite à la frontière de toutes les personnes qui arrivent illégalement sur les îles grecques.

Voir la vidéo
France 2
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le soleil vient à peine de se lever, après trois heures de traversée, un groupe d'Afghans arrive en Europe, sur l'île de Lesbos, en Grèce. Larmes de joie, de fatigue et de soulagement se succèdent sur le visage de ces migrants.

Ils ne sont pas au courant de l'accord passé entre l'Union européenne et la Turquie. Entré en vigueur dimanche 20 mars, il prévoit notamment la reconduite à la frontière de toutes les personnes qui arrivent illégalement sur les îles grecques. "Ils veulent nous renvoyer là-bas, hors de question !" lâche un homme.

Demandeurs d'asile ou migrants économiques ?

Les dossiers des demandeurs d'asile arrivés après le samedi 19 mars seront étudiés individuellement dans un centre d'enregistrement, la procédure prendra donc du temps. En revanche, le système est différent pour les migrants économiques. L'accord prévoit qu'ils peuvent être expulsés à tout moment.

Pour mettre en application l'accord au plus vite, les autorités grecques vont recevoir des renforts : plus de 2 300 policiers et agents de l'immigration, venus de toute l'Europe.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des réfugiés syriens arrivent de Turquie sur l'île grecque de Lesbos, le 18 mars 2016.
Des réfugiés syriens arrivent de Turquie sur l'île grecque de Lesbos, le 18 mars 2016. (GUILLAUME PINON / NURPHOTO / AFP)