CARTE. Quelles sont les communes volontaires pour accueillir des réfugiés ?

Depuis l'annonce de François Hollande sur les réfugiés syriens, des centaines de villes et de villages se sont portés volontaires pour les accueillir. En voici une liste, non exhaustive, qui comporte 438 communes et communautés de commune.

logo
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Précision : cette carte a été réalisée en septembre 2015, alors que l'Allemagne accueillait des milliers de réfugiés syriens et irakiens et que la France s'était dite prête à lui emboîter le pas, en accueillant 24 000 personnes. Elle n'a rien à voir avec le démantèlement de la "jungle" de Calais, annoncé en septembre 2016 par le ministère de l'Intérieur.

Votre commune est-elle volontaire pour accueillir des réfugiés ? Alors que les initiatives se multiplient, pour répondre à l'engagement du président de la République, formulé le 7 septembre 2015, d'accueillir 24 000 migrants syriens et irakiens en France ces deux prochaines années, francetv info dresse la liste des villes et des villages qui se sont portés volontaires ces dernières semaines.

Pour ce faire, nous avons contacté l'ensemble des partis politiques. Seul le Parti socialiste nous a communiqué une liste de maires PS volontaires. Nous avons complété en épluchant les sites régionaux de France 3 et la presse quotidienne régionale. Nous avons bien conscience que cette liste n'est pas exhaustive, vous pouvez nous aider à la compléter à la fin de cet article.

La gauche en première ligne

La gauche en général et le Parti socialiste en particulier dirigent la majorité des villes volontaires (326). Cela s'explique à la fois par l'appel lancé par la direction du PS et par le fait que le parti est le seul à avoir dressé une liste des communes. La droite n'est cependant pas absente de cet effort pour aider les réfugiés, avec 57 villes volontaires. On trouve également un nombre non négligeable de maires sans étiquette politique (Divers, 44).

>

Méthode : les étiquettes utilisées sont celles des élections municipales établies par le ministère de l'Intérieur.

Une majorité de villes moyennes et quelques villages

Les communes volontaires sont en majorité des villes, dont beaucoup de villes de taille moyenne (entre 10 000 et 50 000). Les villages ne sont cependant pas en reste, avec 35 communes de moins de 1 000 habitants. Le Petit Poucet est l'unique commune corse volontaire : Lozzi, 123 habitants.

La Gironde en tête

Géographiquement, la Gironde (18) et la Haute-Garonne (17) sont les départements les mieux représentés dans cette liste. Ce n'est pas vraiment une surprise pour le second, puisque 11 de ses maires ont lancé ce mouvement de solidarité le 4 septembre. 

Si votre commune ne figure pas sur notre carte alors qu'elle s'est portée volontaire, n'hésitez pas à nous le signaler dans l'appel à témoignages ci-dessous.