Calais : la mise en place de points d'eau pour les migrants est contestée

À Calais (Pas-de-Calais) un point d'eau et des toilettes ont été installés en toute discrétion à destination des migrants. Le Conseil d'État l'avait exigé malgré le refus de la mairie. Des douches doivent également arriver dans les prochains jours.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est près d'un local isolé, loin de la ville que le point d'eau a été installé. Le dispositif : cinq robinets d'eau froide et des toilettes de chantier. "Si ce n'était pas la dignité fondamentale des personnes qui était en jeu, ça ferait rire jaune. Mais aujourd'hui on espère que les choses vont très rapidement bouger, parce qu'on ne peut pas se satisfaire de cette mise en place qui donne vraiment à penser que l'État fait juste ça pour dire : 'On a fait quelque chose'", explique Vincent de Coninck, membre du Secours Catholique Caritas de Calais (Pas-de-Calais). Pourtant, après un recours en justice, le Conseil d'État a ordonné la mise en place de douches et de sanitaires.

Éviter la formation d'une nouvelle jungle

Une solution pour les 600 migrants qui errent chaque jour à Calais, obligés jusqu'à présent de se laver avec des bouteilles d'eau. Mais la mairie de Calais refuse de se plier aux injonctions du tribunal. Les raisons : éviter à tout prix la formation d'une nouvelle jungle. À Calais, la population vit avec les migrants depuis plus de 20 ans. Mais aujourd'hui encore la question de leur accueil divise. La préfecture a promis des douches pour les personnes les plus vulnérables. Reste à savoir quand et comment.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants lors d\'une distribution d\'eau, en juin 2017, à Calais.
Des migrants lors d'une distribution d'eau, en juin 2017, à Calais. (OLIVIER ARANDEL / MAXPPP)