Alpes-Maritime : trois jeunes migrants, en difficulté, secourus en montagne par les CRS

Trois migrants, qui tentaient de passer la frontière franco-italienne, se sont retrouvés en difficulté dans la nuit de samedi à dimanche sur un sentier de montagne dangereux, dans les Alpes, à proximité de Menton. Ils ont été secourus.

Des migrants au sommet du sentier du Pas de la mort, sur les hauteurs de Menton, le 8 octobre 2016. (Photo d\'illustration)
Des migrants au sommet du sentier du Pas de la mort, sur les hauteurs de Menton, le 8 octobre 2016. (Photo d'illustration) (MAXPPP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

L'équipe des CRS secours montagne des Alpes-Maritimes est intervenue, dans la nuit de samedi à dimanche 2 avril, pour secourir trois migrants. Ces derniers avaient emprunté un parcours très dangereux pour tenter de passer en France. Ils se sont retrouvés totalement tétanisés, rapporte France Bleu Azur, dimanche 2 avril. L'opération de sauvetage, sur un sentier très difficile d'accès, a duré plusieurs heures.

Les migrants accrochés à des branches

Les CRS ont été appelés vers 21h30 samedi pour venir en aide aux trois hommes, bloqués près du poste frontière de Menton (Alpes-Maritimes), à proximité du Pas de la Mort. Il s’agit d’un sentier de montagne dangereux, très emprunté par les migrants, qui permet de relier le village italien de Grimaldi à Menton.

Samedi soir, les dix CRS ont donc grimpé à pied, en raison du mauvais temps. Ils ont mis plusieurs heures avant de localiser les trois migrants, qui avaient emprunté un chemin encore plus compliqué. Ils étaient accrochés à des branches pour éviter de tomber. Les secours ont mis plusieurs heures à leur venir en aide.

"Une opération très techinque"

Les CRS ont dû intervenir prudemment car le sol était glissant, ils devaient éviter de faire chuter des pierres ou une partie du sol meuble où se trouvaient les trois hommes. "Une opération très technique", a précisé à France Bleu Azur le chef de la section CRS.

Les trois migrants, un Malien et deux Guinéens, âgés de 19 à 23 ans, ont été découverts tétanisés. Ils ont été transportés grâce à l'hélicoptère de la Sécurité civile de Cannes jusqu'à Menton où les pompiers et la police aux frontières les ont pris en charge.