Allemagne : police et extrême droite violentent les migrants

La politique migratoire d'Angela Merkel est de plus en plus contestée en Allemagne. L'extrême droite n'hésite pas à employer la violence envers les réfugiés.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

Insultes, violences, l'extrême droite n'hésite plus à utiliser des moyens peu glorieux pour dénoncer la politique migratoire d'Angela Merkel. Le traitement de la police envers certains réfugiés fait également polémique. Des vidéos amateur sans équivoque montrent les forces de l'ordre traînant violemment des enfants hors d'un bus de migrants.

Le gouvernement condamne la violence des policiers

Des actes condamnés par le gouvernement allemand. La police tente de désamorcer la polémique. "On a dû utiliser la contrainte avec les enfants et les adolescents parce que la situation l'exigeait. On voulait protéger les enfants car pour nous, le bâtiment était plus sûr que le bus", a déclaré Uwe Reissmann, chef de la police locale sur France 3. Ce week-end, un centre d'accueil a été incendié. Une illustration supplémentaire de la situation très tendue outre-Rhin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants patientent à la frontière entre l'Autriche et l'Allemagne près de Passau (Allemagne), le 22 novembre 2015.
Des migrants patientent à la frontière entre l'Autriche et l'Allemagne près de Passau (Allemagne), le 22 novembre 2015. (MICHAEL DALDER / REUTERS)