Aide aux migrants : Cédric Herrou, le passeur condamné

L'agriculteur a été condamné à 3 000 euros d'amende avec sursis, mais a été relaxé de la plupart des charges qui pesaient contre lui.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Cédric Herrou lève le poing à la sortie du tribunal de Nice (Alpes-Maritimes). Condamné à 3 000 euros d'amende, mais avec sursis et uniquement pour avoir transporté des migrants depuis l'Italie. En revanche, le tribunal ne lui reproche pas d'avoir logé et soigné des hommes et femmes en détresse.

Il a aidé des dizaines de migrants

L'agriculteur de la vallée frontalière de la Roya a aidé depuis l'an dernier des dizaines de migrants perdus dans ses champs d'oliviers. Certains très jeunes qu'il envoie au foyer de l'aide sociale à l'enfance, chargé par la loi de la protection de tous les mineurs. Dès le jugement, l'une de ces mineures est d'ailleurs la première à l'embrasser. Cédric Herrou déclare qu'il va continuer à défendre les migrants, notamment les mineurs dont la police ne respecterait pas les droits.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des soutiens de Cédric Herrou, l\'agriculteur français jugé par le tribunal de Nice pour avoir aidé des migrants, le 4 janvier 2017.
Des soutiens de Cédric Herrou, l'agriculteur français jugé par le tribunal de Nice pour avoir aidé des migrants, le 4 janvier 2017. (CLAUDE PARIS/AP/SIPA / AP)