Accueil des migrants : des centres partout en France

Pour désengorger la "jungle" de Calais, des centres d'hébergement ont été ouverts un peu partout en France. Comme à Biscarosse (Landes), où ils sont accueillis dans une base nautique.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Il n'y a pas que Calais. Des migrants sont également hébergés dans d'autres centres d'accueil, répartis partout en France et ouverts pour désengorger la "jungle". A Biscarosse par exemple, 33 réfugiés ont volontairement quitté la "jungle" pour être hébergés dans une base nautique. "Ici, on a une partie chambre, là, la salle polyvalente, une salle de classe pour les cours de français, et une salle internet", explique Rodolphe Hostettler, directeur du centre d'accueil, au micro de France 2.

50 euros par jour

Pour s'occuper des réfugiés, le directeur a embauché 12 personnes, dont une traductrice, deux animateurs, et deux professeurs de français. Nourrir chaque migrant coûte au centre entre 8 et 10 euros par jour. L'accueil d'un migrant coûte 50 euros par jour, c'est l'Etat qui a tout financé, soit 240 000 euros pour les quatre mois d'accueil.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants installés dans les conteneurs de la "jungle" de la Calais. 
Des migrants installés dans les conteneurs de la "jungle" de la Calais.  (PASCAL ROSSIGNOL / REUTERS)