VIDEO. En Allemagne, des petits boulots à 80 centimes de l'heures pour les réfugiés

Pour favoriser l'intégration des réfugiés dans le pays, le gouvernement allemand va créer 100 000 mini-jobs payés à des mini-salaires.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Pour beaucoup de réfugiés, les journées s'enchaînent souvent comme cela : l'attente, les repas et quelques cours d'allemand. Le gouvernement allemand veut désormais les faire travailler dans les centres qui les hébergent. Un peu de ménage, un coup de main à la cantine, c'est sur les bases du volontariat, mais ce n'est payé que 80 centimes d'euros par heure. Ces réfugiés que nous avons rencontrés à Berlin ne sont pas franchement convaincus par le dispositif.

Une mesure qui fait polémique

Le gouvernement part d'un constat : les réfugiés très qualifiés qui peuvent trouver du travail rapidement sont une petite minorité, les autres auront du mal à trouver un travail. Il faut donc tout faire pour les occuper. Le dispositif s'inspire d'ailleurs des jobs à un euro, prévu pour les chômeurs de longue durée. Mais les réfugiés ne touchent que 80 centimes, car eux bénéficient d'un hébergement gratuit. La mesure fait débat en Allemagne.
Le JT
Les autres sujets du JT
Des réfugiés engagés comme apprentis par la Deutsche Bahn ke 20 mai 2016 à Berlin (Allemagne).
Des réfugiés engagés comme apprentis par la Deutsche Bahn ke 20 mai 2016 à Berlin (Allemagne). (JOHN MACDOUGALL / AFP)