Migrants : le gouvernement grec appelle au secours

2 000 personnes en moyenne continuent d'y arriver chaque jour alors que la Macédoine a fermé ses frontières. Un plan d'aide sera annoncé demain 2 mars.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Les réfugiés continuent d'affluer en Grèce, alors que la Macédoine a fermé ses frontières. "Il y a beaucoup de réfugiés ici ce soir sur cette place d'Athènes, en plein centre-ville. Et il y a des familles entières, des Afghans, des Syriens, des Irakiens, qui s'apprêtent à passer la nuit dehors. Beaucoup refusent de rejoindre les centres d'accueil de peur de rester bloqués", explique Anne-Claire Poignard en direct d'Athènes (Grèce).
La Grèce réclame plus de 400 milliards d'euros

De son côté, la Grèce réclame près d'un demi-milliard d'euros à l'Europe. "De l'argent qui servira surtout à augmenter les capacités d'accueil des migrants, et à les nourrir aussi. Une partie pourrait également servir à augmenter les renvois de migrants économiques. En tout cas, ce plan d'aide humanitaire sera inédit pour un État membre de l'Union. Et il sera détaillé demain à la mi-journée", note Valéry Lerouge, en direct de Bruxelles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants s'introduisent sur le port de Calais (Pas-de-Calais) le 23 janvier 2016.
Des migrants s'introduisent sur le port de Calais (Pas-de-Calais) le 23 janvier 2016. (TARANIS NEWS / AFP)