Migrants : la situation impossible des réfugiés coincés en Grèce

La Madédoine a fermé sa frontière. Et en Grèce, ce sont près de 8 000 migrants qui attendent dans le camp d'Idomeni. Le reportage de France 2.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Plus de 130 000 personnes ont franchi la Méditerranée en 2015. Et certains pays ont décidé de fermer leurs frontières. En Grèce, beaucoup de réfugiés attendent que l'Europe ne s'ouvre. Cette famille est arrivée il y a une semaine. Ils sont neuf dont un enfant de 10 mois. "On veut juste traverser ces pays, personne ne veut rester en Grèce ou en Macédoine", explique un homme.

Deux heures pour un sandwich

Dans le camp d'Idomeni débordé, le dernier avant la frontière, il faut souvent attendre plusieurs heures pour obtenir de la nourriture. "Deux heures pour avoir ça", enrage un homme, tenant entre ses mains un bout de pain et une feuille de salade. Ils sont plus nombreux chaque jour à arriver ici. Selon les autorités grecques, 8 000 réfugiés seraient coincés dans ce camp. C'est quatre fois plus que sa capacité d'accueil

Le JT
Les autres sujets du JT
La "jungle", le camp de migrants de Calais (Pas-de-Calais), le 23 février 2016.
La "jungle", le camp de migrants de Calais (Pas-de-Calais), le 23 février 2016. (FRANCK DUBRAY / MAXPPP)