VIDEO. Des "Molenbeek" en France ? Cambadélis critique vertement Kanner

Le premier secrétaire du PS était l'invité de France 5, dimanche.

Voir la vidéo
FRANCE 5
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les propos de Patrick Kanner agitent la gauche. Alors que le ministre socialiste de la Ville a estimé, dimanche 27 mars, qu'"une centaine de quartiers en France" présentaient "des similitudes potentielles avec Molenbeek", commune bruxelloise à la réputation de fief jihadiste, plusieurs ténors du PS lui ont sèchement répondu.

A commencer par le patron du parti, Jean-Christophe Cambadélis, invité de l'émission "C politique" sur France 5, dimanche soir. "Moi, je ne suis pas pour ce discours", a taclé le premier secrétaire du PS, appelant à "ne pas dissoudre la concorde nationale". "On doit avoir une stratégie vis-à-vis du terrorisme, c'est de ne pas isoler les musulmans, mais d'isoler" les terroristes. Le député de Paris a poursuivi en évoquant "des poches", "des immeubles" et "des rues" pouvant présenter des "problèmes" similaires à Molenbeek, mais "pas de quartiers" entiers.

Julien Dray critique aussi Patrick Kanner

Au "Grand jury" RTL-LCI-Le Figaro, son camarade Julien Dray, conseiller régional PS d'Ile-de-France, a appelé à ne pas céder à des formules faciles qui "stigmatisent""Depuis vingt ans, a dit le cofondateur de SOS Racisme, il y a une ghettoïsation sociale qui donne lieu (...) à une montée de la délinquance et puis aussi à des noyaux islamistes qui essaient d'instrumentaliser des points sociaux".

"Ce sont des points communs" avec Molenbeek, a reconnu Julien Dray, mais "je n'aime pas qu'on stigmatise car la majorité de la population de ces quartiers en a assez d'être désignée à la vindicte populaire".

Le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, sur France 5, le 27 mars 2016.
Le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, sur France 5, le 27 mars 2016. (FRANCE 5)