DIRECT. Nouvel An : "Plus de 100 000 policiers et gendarmes" mobilisés en France, annonce Bernard Cazeneuve

Le ministre de l'Intérieur assure qu'"il n'y a pas de menace précise" d'attentat, mais que les forces de l'ordre seront mobilisées en nombre.

Des policiers regroupés sur la place de la République, à Paris, le 30 décembre 2015.
Des policiers regroupés sur la place de la République, à Paris, le 30 décembre 2015. (MICHEL STOUPAK / CITIZENSIDE.COM / AFP)

Mis à jour le , publié le

Ce qu'il faut savoir

"Plus de 100 000 policiers et gendarmes" sont mobilisés sur le territoire national pour la nuit de la Saint-Sylvestre, un mois et demi après les attentats de Paris et de Saint-Denis, a annoncé jeudi 31 décembre le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve. L'Europe est sous haute surveillance pour le Nouvel An, alors qu'un nouveau coup de filet antiterroriste est survenu en Belgique. 

Cazeneuve rassure. "Il n'y a pas de menace précise" d'attentat, a précisé Bernard Cazeneuve, mais "une menace générale sur l'ensemble des capitales européennes avec des messages de Daech qui sont envoyés", a ajouté le ministre lors d'un déplacement à Domont (Val-d'Oise).

L'Europe sous haute surveillance pour le Nouvel An. A Paris, Londres, Madrid et Berlin, des mesures de sécurité drastiques ont été prises pour éviter toute attaque pendant les festivités de la fin de l'année. A Bruxelles, le feu d'artifice a été annulé.

Des auditions en cours. Six personnes ont été arrétées jeudi dans l'enquête sur les menaces d'attentat à Bruxelles pour le Nouvel An. Elles sont en ce moment en train d'être entendues par les enquêteurs.

Le live

Suivez le live et réagissez en direct
#ATTENTATS