Belgique: un jeune tente de voler l'arme d'un militaire à Molenbeek

Alors que trois militaires tentaient d'intervenir lors d'une rixe entre une quinzaine de jeunes, un adolescent de 17 ans a tenté de s'emparer de l'arme de service chargée d'un des militaires.

(Un militaire belge en patrouille à Bruxelles, en novembre 2015.)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Trois militaires en patrouille dans la station Gare de l'Ouest à Molenbeek, une commune de Bruxelles (Belgique), sont intervenus mardi 19 janvier en fin d'après-midi pour "séparer les protagonistes" d'une bagarre ayant éclaté entre une quinzaine de jeunes. "Les jeunes se sont alors retournés vers les militaires" et l'un d'entre eux "a été jeté au sol". Un jeune homme de 17 ans "a également tenté en vain de s'emparer de l'arme de service [chargée] d'un des militaires", qui a fait usage de sa matraque pour l'en empêcher.

"D'après les premières analyses des images, il semble que les militaires n'aient pu faire autrement qu'intervenir" pour porter assistance à des personnes en danger lors de la bagarre et "faire le nécessaire afin d'éviter qu'une arme de guerre automatique chargée tombe entre les mains d'un groupe de jeunes", a expliqué le parquet de Bruxelles dans un communiqué.

Le suspect doit comparaître devant un juge pour mineurs

Le jeune homme qui a tenté de s'emparer de l'arme, né en 1998 et identifié par l'initiale J., est déjà connu de la justice. "Blessé à la tête", il a été emmené à l'hôpital. Il comparaîtra prochainement devant un juge pour mineurs, selon le parquet, qui réclamera qu'il soit placé dans un "centre fermé", comme l'explique La Libre Belgique.

Molenbeek est au cœur de l'actualité depuis que l'enquête sur les attentats du 13 novembre à Paris a démontré que plusieurs des jihadistes auteurs des attaques étaient originaires de cette commune défavorisée du nord-ouest de Bruxelles.