Marine Le Pen, la présidente du Front national, lors d'un discours à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) le 14 mai 2012.
Marine Le Pen, la présidente du Front national, lors d'un discours à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) le 14 mai 2012. (DENIS CHARLET / AFP)

A trois jours du 1er tour des élections législatives, Marine Le Pen s'exprime sans détour : "Je souhaite l'effondrement de l'Union européenne, afin de rendre possible l'Europe des nations", lance la présidente du Front national dans une interview publiée vendredi 8 juin par le quotidien autrichien Kurier.

Marine Le Pen se déclare toutefois "européenne convaincue, encore plus que quiconque d'autre". Mais "je veux revenir à une Europe des patries dans laquelle il y aura des coopérations entre les nations", ajoute-t-elle.

"Le système de l'Union européenne doit s'effondrer avant de pouvoir construire un nouveau système. Et, avec l'euro, l'UE va se disloquer", poursuit la candidate du FN aux législatives dans la circonscription de Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais).