VIDEO. Sarkozy veut éviter la "résurgence d'une guerre froide entre l'Europe et la Russie"

L'ex-chef de l'Etat a fait une proposition sur la crise en Ukraine, lors d'un Conseil national de son parti à Paris.

Voir la vidéo
FRANCE TELEVISIONS
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Alors que François Hollande est à la manœuvre, Nicolas Sarkozy formule sa proposition pour trouver une issue à la crise en Ukraine. L'ex-chef de l'Etat l'a exposé, samedi 7 février, lors du Conseil national de son parti, l'UMP, à Paris.

L'Ukraine "n'a pas vocation à entrer" dans l'UE

"Nous avons une civilisation en commun avec la Russie. Les intérêts des Américains avec les Russes, ce ne sont pas les intérêts de l'Europe avec la Russie", a argué le président de l'UMP. "Nous ne voulons pas de la résurgence d'une guerre froide entre l'Europe et la Russie", a-t-il martelé, sous les applaudissements de plusieurs centaines de conseillers nationaux.

Nicolas Sarkozy a également affirmé que "la Crimée a choisi la Russie, on ne peut pas le lui reprocher". Et il a estimé qu'"il faut trouver les moyens d'une force d'interposition pour protéger les Russophones d'Ukraine". Enfin il a jugé que "l'Ukraine doit garder sa vocation de pont entre l'Europe et la Russie" et "n'a pas vocation à entrer dans l'Union européenne".

Le président de l'UMP, Nicolas Sarkoz, le 29 janvier 2015, lors d'un meeting à Tourcoing (Nord).
Le président de l'UMP, Nicolas Sarkoz, le 29 janvier 2015, lors d'un meeting à Tourcoing (Nord). (PHILIPPE HUGUEN / AFP)