VIDEO. Hollande : "C'est une des dernières chances" d'éviter la "guerre" en Ukraine

François Hollande et Angela Merkel ont réussi samedi au Kremlin à obtenir de Vladimir Poutine son accord pour l'élaboration d'un plan de paix.

Voir la vidéo
FRANCE TELEVISIONS
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Depuis son fief de Tulle en Corrèze, François Hollande continue de suivre le dossier ukrainien. Le chef de l'Etat a jugé samedi 7 février que les pourparlers menés par la France et l'Allemagne avec la Russie étaient "une des dernières chances" de trouver "un accord durable de paix" et d'éviter la "guerre".

"Il y a un risque de guerre aux portes de l'Europe"

François Hollande et Angela Merkel ont réussi samedi au Kremlin après cinq heures de négociations à obtenir de Vladimir Poutine son accord pour l'élaboration d'un plan de paix visant à mettre fin à dix mois de guerre en Ukraine. "La chancelière et moi-même, nous considérons qu'il y a un risque de guerre aux portes de l'Europe", a martelé le chef de l'Etat.

France 2 a obtenu des précisions sur la teneur de ce projet d'accord entre les trois dirigeants. Le président de la République a confié que son projet, toujours en négociations, prévoit la création d'une zone démilitarisée de 50 à 70 kilomètres de part et d'autre de l'actuelle ligne de partage dans l'est du pays, région aux mains des séparatistes prorusses.

 "Nous devons rapprocher encore les points de vue, c'est la raison pour laquelle il y aura encore un échange dimanche au téléphone avec le président Poutine, avec le président ukrainien, Petro Porochenko, et la chancelière et moi-même pour que nous soyons le plus près du but", a expliqué François Hollande depuis son fief corrézien.

François Hollande, le 6 février 2015 à Paris au Forum franco-africain.
François Hollande, le 6 février 2015 à Paris au Forum franco-africain. (IAN LANGSDON / AFP)