En Pologne, on "mange des pommes contre Poutine !"

Il s'agit pour les Polonais de se moquer de l'embargo russe sur les fruits et légumes en provenance de leur pays.

Capture d'écran de la recherche Twitter "#JedzJablka" (mange une pomme en polonais), le 31 juillet 2014.
Capture d'écran de la recherche Twitter "#JedzJablka" (mange une pomme en polonais), le 31 juillet 2014. (TWITTER / FRANCETV INFO)

Mis à jour le , publié le

Une pomme - ou une bouteille de cidre - à la main, des dizaines d'internautes polonais ont décidé de rire de l'embargo russe sur les fruits et légumes en provenance de leur pays. Cette disposition est l'une des réactions de Moscou en représailles aux sanctions occidentales contre la Russie, destinées à faire fléchir Vladimir Poutine dans la crise ukrainienne. 

La campagne "Mange des pommes contre Poutine !" a été lancée sur Twitter, jeudi 31 juillet. L'opération, soutenue par de nombreux journalistes, personnalités politiques et publiques, est principalement destinée à aider les agriculteurs polonais victimes de l'embargo, la Pologne étant le premier exportateur mondial de pommes. Selon le ministère de l'Agriculture, la Russie absorbe près de 7% des exportations agroalimentaires polonaises, et achète annuellement un million de tonnes de pommes.

En plus des photos, certains suggèrent des menus à base du fruit et prônent "un patriotisme fruitier", ou bien proposent d'offrir "un trognon à Poutine". "Rejoignez notre action pour montrer que l'on se moque de l'embargo russe", a enjoint, toujours sur le réseau social, Stanislaw Koziej, un conseiller à la sécurité nationale du président Bronislaw Komorowski