Poutine veut faire de la Crimée un nouveau Las Vegas

Si le texte soumis par le président russe est adopté, il appartiendra aux autorités de Crimée de délimiter les contours d'une zone de la région dédiée aux jeux. 

Une dame marche sur la digue à Yalta, station balnéaire de Crimée, le 16 avril 2014. 
Une dame marche sur la digue à Yalta, station balnéaire de Crimée, le 16 avril 2014.  (KONSTANTIN CHALABOV / RIA NOVOSTI / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Annexée par référendum à la Russie le 16 mars, la Crimée, jadis ukrainienne, demeure dans le flou sur son avenir. Pourquoi pas devenir un nouveau Las Vegas ? Le président russe, Vladimir Poutine, a soumis lundi 21 avril au Parlement un projet de loi autorisant la création en Crimée d'une zone destinée aux jeux de hasard et aux casinos. Une transformation censée attirer les investisseurs dans la péninsule, espère le gouvernement russe. 

"Compte tenu du fait que la Crimée va devenir l'une des régions les plus développées de la Russie, et compte tenu de la création d'une possible zone de libre-échange, cette zone de jeu a toutes les chances d'atteindre un statut mondial et de venir concurrencer des territoires comme Macao, Monaco ou Las Vegas", a affirmé Vladimir Poutine. Elle deviendrait alors la cinquième zone de Russie où les activités liées aux jeux d'argent peuvent se développer légalement.

Si le texte est adopté, il appartiendra aux autorités de Crimée de délimiter les contours de cette zone. Celles-ci ont indiqué hésiter entre une zone étendue sur toute la péninsule et un "Las Vegas" local situé près des stations balnéaires de Yalta et Alouchta.