"Le parlement européen est ridicule", Jean-Claude Juncker s’emporte sur l'absentéisme des eurodéputés

Lors d’une séance plénière au Parlement européen, Jean-Claude Juncker a déploré l'absentéisme des eurodéputés en séance. Cette remarque a fait bondir Antonio Tajani, le Président du parlement.

Voir la vidéo
avatar
Brut.France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le 4 juillet, plusieurs eurodéputés étaient réunis pour une séance sur le bilan de la présidence Maltaise de l’UE, qui s’est achevé fin juin. Ce début de séance a été le théâtre d’un joute verbale entre Jean-Claude Juncker, Président de la Commission européenne et Antonio Tajani, Président du Parlement européen. Dès le début de son discours, Jean-Claude Juncker a déploré le peu d’élus présents en séance.

"Le Parlement européen est ridicule. Très ridicule. Je salue ceux qui se sont donnés la peine d’être en salle, mais le fait qu’une trentaine de députés assis à ce débat démontre, à suffisance, que le parlement n’est pas sérieux", a indiqué Jean-Claude Juncker.

Antonio Tajani a tout de suite arrêté Jean-Claude Juncker, lui rétorquant que ce n’était pas son rôle de faire ce type de remarques. "Vous pouvez critiquer le Parlement, ce n’est pas un souci, mais ce n’est pas la Commission qui doit contrôler le Parlement, c’est le Parlement qui doit contrôler la Commission", a lancé Antonio Tajani.

Une situation tendue

N’écoutant pas les remarques d’Antonio Tajani, Jean-Claude Juncker a réitéré ses propos, lançant une nouvelle fois : "vous êtes ridicules". Cette fois-ci Antonio Tajani a haussé le ton : "je vous prie d’utiliser un langage différent !"

La situation c’est finalement conclu sur cette phrase de Jean-Claude Juncker :"je n’assisterai plus jamais à une session de ce genre".

 

 

Lors d’une séance plénière au Parlement européen, Jean-Claude Juncker a déploré l\'absentéisme des eurodéputés en séance. Cette remarque a fait bondir Antonio Tajani, le Président du parlement.
Lors d’une séance plénière au Parlement européen, Jean-Claude Juncker a déploré l'absentéisme des eurodéputés en séance. Cette remarque a fait bondir Antonio Tajani, le Président du parlement. (Brut)