Mort du petit Aylan : le procès des passeurs s'ouvre en Turquie

En Turquie, un procès emblématique a commencé ce jeudi 11 février, celui des passeurs qui sont à l’origine de la mort du petit Aylan, ce garçonnet syrien naufragé décédé sur une plage turque.

Voir la vidéo
France 3

Mis à jour le , publié le

C'était le 2 septembre 2015. Les images du corps du petit Aylan, 3 ans, feront le tour du monde. Aylan est mort noyé au large de la Turquie, après le naufrage d'une embarcation surchargée de réfugiés syriens.

Les deux passeurs sont jugés depuis ce jeudi à Bodrum (Turquie). Ils sont accusés de trafic d'immigrants et de négligence délibérée ayant entraîné la mort de cinq des passagers du bateau, dont Aylan.

1 700 passeurs arrêtés en 2015

Les deux hommes nient toute responsabilité. L'an dernier, plus de 800 000 migrants ont traversé la Méditerranée pour rejoindre l'Europe. Un trafic lucratif pour ceux qui organisent ces traversées périlleuses. En 2015, plus de 1 700 passeurs ont été arrêtés. La plupart sont Syriens. Ce soir, le procès a été ajourné. Les deux passeurs risquent 35 ans de prison.

Le JT
Les autres sujets du JT