VIDEO. "Brexit" : En pleine négociation, Angela Merkel s'éclipse pour aller manger des frites

La chancelière s'est offert un cornet de frites de la célèbre Maison Antoine à Bruxelles. 

Angela Merkel, le 19 février 2016 à Bruxelles. 
Angela Merkel, le 19 février 2016 à Bruxelles.  (EMMANUEL DUNAND / AFP)

Mis à jour le , publié le

Pas de pause cigarette, mais une pause frite. Alors que les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne étaient en plein bras de fer avec David Cameron, La chancelière allemande s'est absenté quelques minutes pour aller s'acheter un cornet de frite dans de la célèbre Maison Antoine à Bruxelles. Elle a commandé "une frite sauce andalouse", d’après Reuters.

"Nous n’avons rien mangé de toute la journée. Nous avons cherché dans l’immeuble qui abrite le Conseil, et n’avons rien trouvé d’approprié. Il n’y a pas beaucoup de choix par ici. Et la Maison Antoine est une institution", a précisé la délégation allemande, citée par 20 minutes

En théorie, les chefs d'Etats t de gouvernement devaient participer à "English Breakfast", mais comme les négociations ont pris plus de temps que prévu, le repas s'est transformé en brunch, puis en lunch pour finir en "English Dinner", aux alentours de 20 heures. Trop long visiblement pour la chancelière, qui en a donc profité pour déguster l'une des spécialités locales.