Michel Barnier estime "nécessaire" un ministre de l'Économie pour l'UE

Michel Barnier, chargé de négocier la sortie de l'UE de la Grande-Bretagne, est l'invité politique du Grand Soir 3 ce mercredi 13 septembre.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne, ne veut pas d'une UE à plusieurs vitesses. Emmanuel Macron est favorable à une UE à deux vitesses. Michel Barnier se range du côté de Jean-Claude Juncker, qui veut "faire en sorte que tout le monde soit dans le même mouvement".

Un accord sur le Brexit à trouver

"C'est possible et nécessaire" d'avoir un ministre de l'Économie et des Finances européen, estime Michel Barnier. "Il faut tirer les leçons de la crise. Elle est en particulier liée au fait que nous avions dans l'UE une unité monétaire et une désunion économique".

Le 26 mars 2019, le Royaume-Uni sortira de l'UE avec un accord ou sans accord. Michel Barnier, négociateur européen du Brexit, "souhaite un accord sur les sujets sur lesquels le vote britannique crée de l'incertitude : 4,5 millions de personnes sont très inquiètes de leur statut. Les frontières vont changer, notamment avec l'Irlande. Et concernant le budget, l'UE ne paiera pas à 27 États ce qui a été décidé à 28. les Britanniques doivent honorer leur signature".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le commissaire européen chargé du Marché intérieur, Michel Barnier, à Bruxelles (Belgique), le 9 avril 2014. 
Le commissaire européen chargé du Marché intérieur, Michel Barnier, à Bruxelles (Belgique), le 9 avril 2014.  (FRANCOIS LENOIR / REUTERS)