Le Parlement britannique approuve la tenue d'élections législatives anticipées le 8 juin

La Première ministre Theresa May espère ains avoir "une meilleure main" pour négocier le Brexit avec l'Union européenne.

La Première ministre britannique Theresa May devant la Chambre des communes du Parlement britannique, le 19 avril 2017 à Londres (Royaume-Uni).
La Première ministre britannique Theresa May devant la Chambre des communes du Parlement britannique, le 19 avril 2017 à Londres (Royaume-Uni). (REUTERS)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Une majorité écrasante de 522 voix pour. Et seulement 13 contre. Les députés britanniques ont accédé, mercredi 19 avril, à la demande de Theresa May de tenir des élections législatives anticipées le 8 juin. La Première ministre conservatrice espère ainsi avoir "une meilleure main" pour négocier le Brexit avec l'Union européenne.

La cheffe du gouvernement britannique, dont l'annonce a pris tout le monde de court mardi, avait besoin de l'aval d'au moins les deux tiers de la chambre basse du Parlement pour appeler les Britanniques aux urnes avec trois ans d'avance. Mais le résultat paraissait acquis, puisque les principaux partis d'opposition avaient approuvé l'organisation du scrutin.

Vers une large victoire des conservateurs

Selon les premières projections, les conservateurs pourraient ainsi conforter leur majorité à la Chambre des communes, qui compte 650 députés. Le Labour de Jeremy Corbyn est en effet distancé de plus de 20 points par les Tories dans les derniers sondages.

Pendant des mois, Theresa May avait démenti vouloir bouleverser le calendrier électoral et celle-ci n'a donc pas échappé aux accusations d'opportunisme, même si elle a assuré que ses opposants ne lui avaient pas laissé le choix. En dépit du soutien apporté en mars par le Parlement au déclenchement de la procédure de divorce avec l'Union européenne, la Première ministre britannique a dit craindre de blocages affaiblissant la position de Londres dans les négociations avec Bruxelles. Celles-ci doivent démarrer début juin.