Grande-Bretagne : des législatives anticipées le 8 juin

Theresa May a annoncé ce mardi 18 avril l'organisation d'élections législatives anticipées le 8 juin. La Première ministre britannique s'est résolue à cette option.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Théoriquement, ces élections législatives ne sont pas risquées pour Theresa May. Selon les instituts de sondage, la Première ministre britannique a un véritable boulevard devant elle. Elle est créditée de 20% de voix supplémentaires que les travaillistes, qui n'ont jamais été aussi bas. Il faut ajouter à cela une campagne éclair. Le scrutin aura lieu le 8 juin pour que des partis pro-européens, comme les libéraux démocrates qui n'ont même pas de chef, n'aient pas le temps de s'organiser.

Le vote déterminant des anti-Brexit

Theresa May tente ce coup de poker, car elle pense avoir les bonnes cartes, affirme Alban Mikoczy, le correspondant de France Télévisions, en direct de Londres ce mardi soir. Mais il peut toujours avoir une surprise. Il y a les 17 millions de Britanniques qui n'ont pas voté le Brexit. Et si ces citoyens choisissent de voter massivement pour un parti d'opposition, Theresa May et son camp auront du souci à se faire.

Le JT
Les autres sujets du JT
La Première ministre britannique Theresa May, le 18 avril 2017, devant sa résidence du 10, Downing Street à Londres (Royaume-Uni).
La Première ministre britannique Theresa May, le 18 avril 2017, devant sa résidence du 10, Downing Street à Londres (Royaume-Uni). (DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP)